fbpx

Paris – 2 novembre 2015 – C’est avec une grande émotion que Terre et Humanisme s’est vu décerner le prix de la finance solidaire (catégorie écologie) au cours de la cérémonie organisée par Finansol au siège du journal Le Monde ce lundi 2 novembre. Après 20 années d’action en faveur de l’agroécologie, cette distinction récompense aussi tous les citoyens qui depuis 10 ans s’engagent à nos côtés à travers les livrets Agir du Crédit Coopératif.

C’est la première fois que Terre et Humanisme reçoit un prix. Après 20 ans de sensibilisation et de travail acharné sur le terrain, cette distinction représente un symbole très fort à la fois pour les membres de l’association, nos partenaires, les nombreux bénévoles, stagiaires, animateurs et paysans qui se forment et enseignent l’agroécologie à leur tour.

On parle maintenant de l’agroécologie comme étant la meilleure façon de produire. En 1981, lors de sa première expérience au Burkina Faso, Pierre Rabhi, Président d’honneur de l’association, montrait déjà que cette approche était la solution pour des paysans qui avaient appauvri leur sol en utilisant des engrais chimiques et opté pour la monoculture pour se plier aux lois de la mondialisation. Grâce à l’agroécologie, ils ont pu retrouver leur autonomie alimentaire.

Créé en 2003 à l’initiative de Josette Amor, trésorière de l’association, notre partenariat avec le Crédit Coopératif qui permet aux épargnants du livret Agir de nous faire don d’une partie de leurs intérêts, permet chaque année de financer entre 30 et 45% des projets que nous portons ou accompagnons en Afrique. A ce jour, plus de 10 structures ou centres de formation dans 6 pays d’Afrique de l’Ouest et du Maghreb ont permis a 4000 paysans et leurs familles de subvenir à leur alimentation tout en développant des activités génératrices de revenus. Au terme d’une évaluation réalisée au Mali par un organisme indépendant, nous démontrons que l’agroécologie a des impacts bénéfiques très importants notamment pour la sécurité alimentaire et la nutrition des populations en zone sahélienne.

Au-delà de la qualité du dossier, le jury des Grands Prix de la finance solidaire a souhaité souligner notre engagement qui, depuis 20 ans, représente un formidable levier vers un changement de société. C’est donc avec une grande joie et beaucoup de fierté que Françoise Vernet, Présidente de Terre et Humanisme et Josette Amor, ont été appelées à recevoir ce soir le prix au nom de l’association.

Pierre Rabhi se réjouit de cette reconnaissance : « Je réagis avec une immense gratitude envers celles et ceux qui nous aident à mener nos actions depuis plusieurs années. La finance solidaire est pour nous le moyen le plus efficace pour nous assurer une certaine sécurité financière afin de diffuser et transmettre l’agroécologie. Cela nous renforce pour mobiliser encore davantage. »

Pin It on Pinterest

Share This